UNE BONNE ALIMENTATION POUR UNE MEILLEURE EFFICACITE DU TRAITEMENT

LE ROLE DE L’ ALIMENTATION SUR LE CORPS

À l’écoute permanente du corps, l’ostéopathe est conscient de l’influence des aliments sur l’organisme ainsi que leur effets sur la peau, les muscles, les articulations, le foie, et l’intestin grêle.

En effet, une alimentation déséquilibrée provoque divers symptômes :

  • sur la peau : des réactions cutanées comme des rougeurs, du psoriasis, de l’eczéma, des boutons, de l’acné…
  • sur les muscles : une perte de tonicité musculaire, une fragilité des fibres musculaires, des tendinites d’encrassage, un taux d’acidité très élevé (provoquant un lumbago, par exemple).
  • sur les articulations : des inflammations (dépôt d’acide urique), une raideur, des rougeurs, des sensations de chaleur, des œdèmes, des déformations articulaires.
  • Forte interaction entre l’extérieur (musculo squelettique) et l’intérieur (le digestif)

L'alimentation est notre premier médicament.

  • Une nutrition intelligente constitue le meilleur allié pour réduire l’inflammation intestinale, cause de nombreuses douleurs articulaires.
    Nous devons être vigilants sur l’équilibre acido-basique et l’apport protéinique de chaque aliment.
  • C’est tout l’enjeu de la chrono-nutrition qui permet de paramétrer son régime alimentaire en se basant sur son groupe sanguin, son environnement, son niveau de stress, sa qualité de sommeil, son activité sportive et la qualité de son transit.
  • Suivant le rythme de vie que nous avons et le type d’aliments que nous consommons, nous devons nous aider de compléments alimentaires de qualité irréprochable et connaître toutes les indications de chaque plante, oligo-élément, vitamine ou acide aminé utilisé pour être en forme.

L’EXAMEN ET LA PALPATION PERMETTENT DE REPERER LE TERRAIN DU PATIENT

L’ostéopathe ne se substitue pas au nutritionniste. Cependant, par sa palpation fine de la masse viscérale et en évaluant la masse musculaire et le complexe articulaire, il étudie un terrain et ensuite opte pour des conseils alimentaires en rapport direct avec les symptômes.